Amrita Daigle, relaxation et rééducation du mouvement
 
Remodeler sa réalité

J’ai étudié auprès du docteur Milton Trager de façon régulière sur une période de 15 ans. Les formations de ce maître étaient toutes teintées de sa fascination pour le dialogue existant entre le corps et l’esprit. Il nous citait en référence son idole Fred Astaire : Le génie de cet artiste ne réside pas dans ses pieds, nous disait-il, mais dans son esprit qui lui permet de se mouvoir si habilement !

La répétition d’une multitude de gestes constitue la base de l’apprentissage et de l’intégration de nos habiletés personnelles et professionnelles : le conducteur chevronné pourra compter sur des réflexes aiguisés en cas d’urgence, la chirurgienne expérimentée saura opérer de petits et grands miracles avec finesse et dextérité, la danseuse, quant à elle, maîtrisera une chorégraphie complexe, à force de patience et de persévérance. La vie au quotidien sculpte le réseau de nos neurones, nous sommes alors en mesure de reproduire et de perfectionner les séries d’actions apprises, lorsqu’elles sont initialement gravées dans les circuits du cerveau.

Notre posture et notre manière de bouger sont aussi influencées et façonnées par notre vécu intérieur. La « signature » de l’émotion diffèrera selon sa nature – sachant que les expériences corporelles reliées à la colère, la joie, la peur, la quiétude, la tristesse ou l’émerveillement sont totalement différentes les unes des autres. Par exemple, un état « permanent » de stress tel que celui provoqué par l'anxiété chronique peut induire des limitations ou malaises – respiration superficielle, cage thoracique compressée, mâchoire crispée, gestuelle réduite – le corps ayant la fâcheuse tendance à conserver l'empreinte de la tension en mémoire et à s’habituer à ce tonus de base devenu inadéquat, parce que plus élevé que nécessaire.

Les entraînements intensifs et les tâches répétitives ( sport, art de la scène, travail, entretien ménager… ) qui nous permettent d’acquérir diverses compétences ou de simplement vaquer à nos occupations régulières, peuvent également causer des problèmes structurels, voire des blessures. Les aléas de la vie et le passage du temps laissent indubitablement leur marque dans le corps de chacun d’entre nous. Toutefois, nous ne vieillissons pas tous au même rythme car notre historique personnel, notre héritage culturel et notre bagage génétique influencent cette courbe temporelle. Cela dit, une attitude intérieure constructive peut faire une énorme différence. Nous pouvons subir le poids des événements ou plutôt choisir d’enrichir notre existence par une variété d’expériences intérieures et d’explorations corporelles, dans le but d’identifier la source de nos tensions et ainsi éviter de nous enliser dans les sables mouvants des comportements répétitifs nuisibles et leurs conséquences parfois néfastes.


La part de l’inconscient

Les « patrons » reliés aux gestes quotidiens se construisent graduellement et à notre insu au cœur de notre système nerveux. Par souci d’efficacité, le corps emmagasine une trace de cette configuration du tonus musculaire afin de l’adopter à nouveau, au besoin. De petites contractions s'installent sournoisement sous notre peau, la liberté de mouvement s'en trouve atrophiée et cette situation travestit notre conception de la « normalité ».

Pendant mes séances de pratique privée ou mes sessions d’enseignement, je remarque entre autres ceci :
  • la forme d’une coupole de la grosseur d’une souris informatique, moulée dans la paume de la main de mes clients passant beaucoup de temps à l’ordinateur,
  • les coudes légèrement fléchis, en permanence, des personnes portant quotidiennement des poids lourds,
  • les pieds pointés d’une classe entière de ballerines, allongées en posture de relaxation au sol, persuadées d’être parfaitement détendues.
Les activités reproduites chaque jour transforment notre géographie corporelle, la répétition engendrant l’habitude et, dans certaines circonstances, l’usure. Le corps oublie peu à peu comment relâcher les zones sollicitées et ces régions qui ont pourtant un cruel besoin de se régénérer ne savent plus comment relaxer.

La multiplication de ces maux et inconforts peut mener à l’altération de notre schéma corporel : on peut aisément croire qu’on est « fait comme ça » alors qu’il s’agit plutôt de compensations, d’automatismes et de « faux plis ». Plusieurs de mes clients sont persuadés à tort d’être à jamais coincés dans un état de rigidité, après une séance de rééducation du mouvement en TragerMD, ils expérimentent plus de souplesse et d’aisance, ils sont ensuite prêts à se départir de leur croyance erronée. Il arrive en effet que même une programmation physique de longue date se déloge en un clin d’œil, sous la lumière de la conscience.


Un accompagnement adéquat pour sortir du cercle vicieux

Débusquer les nids de tensions est une de mes spécialités. Après trente-trois ans de pratique privée et d’enseignement, je reconnais spontanément la texture d’un muscle détendu, le degré de souplesse d’une articulation fonctionnelle et l’alignement d’un corps en santé. Pendant la séance de TragerMD, j’évalue l’écart entre votre réalité actuelle et votre potentiel d’équilibre. Par le toucher, je « dialogue » avec votre système nerveux et lui enseigne un « état d’être » plus paisible, il communique à son tour cette expérience à vos muscles, votre peau, vos organes profonds et vos os. Vous expérimentez dès lors un nouveau registre de sensations agréables – légèreté, fluidité, détente, vitalité et liberté de mouvement. Je vous propose des stratégies d’intégration et en les pratiquant vous pouvez jouir d’une plus grande polyvalence de mouvements dans votre vie.


Planifier une séance de TragerMD cet été

Le bien-être profond ressenti lors d'une séance de TragerMD crée le même effet salutaire qu'une bouffée d'air pur ! Profitez de la fraîcheur de mon bureau et recevez une séance à la veille de vos vacances, vous dissiperez ainsi rapidement les tensions et la fatigue accumulées pour plonger en mode « congé », en un rien de temps ! Et si vous travaillez pendant les prochains mois, je peux vous accueillir pour refaire le plein d’énergie.

Je serai présente tout l’été, vous pouvez me joindre par courriel ou au 418 659.7907.




Amrita Daigle
3057, rue du Finistère
Arrondissement Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge
Québec ( Québec ) G1X 1G8
www.amritadaigle.com
info@amritadaigle.com
418-659-7907

Tous droits réservés © Amrita Daigle 2014
Conception graphique : Sylvie Daigle, Maude D., Amrita Daigle
Réalisation technique : Isabelle Guévremont-Marcotte
Rédaction : Amrita Daigle et Maude D.
Photo : Amrita Daigle

Retour Bulletins d'information